AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'histoire de Bon Temps reste à écrire ...

Partagez | 
 

 Une nuit libératrice ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Une nuit libératrice ? Mar 10 Juil - 10:40

    Un homme était assit dans un fauteuil en cuir, un coude sur l'un des bras. Il n'était visiblement pas d'humeur à discuter de choses futiles, d'où cette position qui, il fallait le reconnaître, renvoyait une certaine lassitude à ses interlocuteurs. Ceux-ci étaient étrangement nerveux.

    Ces deux idiots étaient finalement revenus. Sains et sauf, qui plus est. Je n'aurais pas pu espérer mieux de ces nouvelles recrues qui voulaient à tout prix montrer leur valeur. Je leur avais donnée une tâche relativement simple : suivre la trace d'un mafieux qui avait trouvé bon de vendre du sang de vampire sur le marché noir. Le genre de choses qui ne me plaisait guère, mais que voulez-vous, nous ne pouvions pas punir nos semblables comme on pouvait le faire autrefois. Nous devions nous tenir comme de bons citoyens, car désormais, nous étions vivants aux yeux des mortels. Nous étions passés de l'état de légende à la réalité, passage qui ne se fit pas sans séquelles, bien évidemment.

    « J'attends votre rapport, glissais-je dans l'une de mes expirations.
    - Nous avons remonté la piste jusqu'à la tête de l'organisation qui envoyait ces convois entre notre territoire et l'Arizona. Le vampire en question se trouve à environ 45km au Nord-Ouest de Vegas.
    - Son nom ?
    - Peter Baldwin… »

    Quelques papiers furent attrapés par l'un de mes subordonnés, tandis que je faisais signe aux deux vampires de sortir de la pièce d'un geste vague de la main. Je redressai la tête, puis me hissai pour rejoindre la grande baie vitrée qui donnait sur les tapis verts et autres machines à sous qui faisaient office de meubles dans la salle principale du casino. L'avantage étant que l'emplacement laissait toujours un afflux très important de clients derrière lui. Chose que je ne pouvais contester, puisque cela m'enrichissait. Si j'avais pu faire une chose bien dans ma vie, ce fut sans doute d'avoir ouvert cette entreprise. Je jetais un coup d'œil au cliché du malfrat, puis rangeait la paperasse en vitesse.

    Je me décidais finalement à aller me désaltérer au bar qui se trouvait dans le renfoncement Est. Je sortis de la pièce, descendit ces escaliers qui se trouvaient dans le noir le plus absolu. Un rien aurait fait trébucher un humain. Mais il y avait ce jour où vous finissez par oublier votre humanité. À jamais. Lorsque votre corps n'est plus qu'une masse froide et ultrapuissante, il faudra aussi oublier la peur du noir, qui finit par être notre meilleur ami. Un vigile me salue, ce que je lui rend par un unique regard. Je n'étais pas du genre expansif, vous vous en seriez douté.

    J'avais ce Baldwin en tête, et d'ici une heure, après m'être désaltéré, je partirais pour aller à sa rencontre. À une heure pareille, et, connaissant le personnage, il était sans doute en train de se divertir. Néanmoins…j'étais presque certain que l'adrénaline allait être au rendez-vous. Tout du moins, je l'espérais : j'aurais été fort déçu de n'avoir qu'un sous-fifre à mes genoux. Je méritais mieux. Beaucoup mieux.

    Certains se retournent à mon passage, d'autres sont captivés par leurs jeux. Ma démarche montre une haute prestance tandis que mon regard, lui, reflète des années d'expérience. Une fois à hauteur du bar, je chevauche l'un des sièges avec grâce pour pouvoir me poser confortablement, accoudé sur le comptoir. La barmaid, vêtue de rouge, se présente à moi avec un large sourire aux lèvres.

    « Qu'est-ce qui vous ferait plaisir, monsieur ?
    - La même chose que d'habitude. »
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit libératrice ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rewrite true blood ϟ  :: Le terrain de jeu :: Autres états :: Nevada-