AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'histoire de Bon Temps reste à écrire ...

Partagez | 
 

  La Joute des Papillons de Nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alissya Silvers

♣ Avatar : Lauren Cohan
♣ Emploi : Détective Privé & Adjoint au Shérif de la Zone 1
♣ Humeur : Calme
♣ Messages : 43
♣ Date d'arrivée : 14/08/2012
MessageSujet: La Joute des Papillons de Nuit Sam 8 Sep - 20:58

La Joute des Papillons de Nuit
Roza A. Belikov & Alissya Silvers


A bien y regarder de près, on se rendait compte que les vampires étaient un peu comme des papillons de nuit immortels. Dormant dans leur cocon de planches et de fer le jour et sortant à la lumière des lampadaires la nuit. D'ailleurs, en parlant de sortie, Alissya avait décidé de se faire un petit plaisir. Elle qui, de sa vie humaine n'était pas une grosse fétarde, passant plus de temps le nez dans ses affaires criminelles que dans les bars, elle avait décidé de commencer à accepter sa vampirisation, s'étant résolue à ne plus (essayer de) sortir de jour et de vivre pleinement tel l'animal nocturne qu'elle était devenue.
Sortant en s'étirant de son lit, la jeune femme partie se prendre une douche et s'habiller convenablement. Oui, oui, vous n'avez pas mal lut, il était bien marqué "lit" et non pas "cercueil" ; bien que vampire, elle n'arrivait toujours pas à l'idée de se faire à dormir cloitrée entre quatre planches. Une fois qu'elle eut terminé de se faire belle, la jeune femme tira les rideaux anti-uv de sa chambre pour admirer le ciel sombre et dégagé qu'offrait cette nuit qui s'annonçait belle. Bien qu'elle eut envie de sortir, elle ne savait pas trop où aller, ne connaissait pas vraiment bien la ville. Tout en regardant la lune, elle réfléchie avant de finalement opter pour la solution de facilité : on verra où aller une fois dans les rues! Cependant, elle ne tenait pas tant que ça à se jeter sur le premier humain venu pour manger or, elle crevait de faim, comme à chaque fois qu'elle se réveillait. Sortant de sa chambre, la jeune vampirette se dirigea vers la cuisine et sortit du buffet une bouteille emplit du liquide rouge qui la rassasiait. S'en servant un grand verre, elle le but avec délectation avant de s'en resservir quatre autres pour être totalement repue. Une fois cela fait, elle prit son sac et ses clefs et partit à la recherche d'un endroit où s'amuser.

De nuit, Lafayette semblait être dans une effervescence la plus totale. Ici, les langues et les coutumes se mélangeaient et entendre parler français au coin de la rue était devenu presque normal. Marchant tranquillement dans les rues, Alissya avait encore du mal à faire abstraction des pulsations cardiaques qui animaient les humains mais elle réussissait à se faire violence pour les oublier. Après quelques minutes de déambulation, la brune s’arrêta devant un bar aux allures sympathiques qui s'appelait "Chez François".
Poussant la porte d'entrée, la demoiselle embrassa le regard de la pièce avant d'aller s'assoir au bar. L'homme ventripotent qui servait un vieil homme vient la voir presque tout de suite, lui demandant se qu'elle voulait boire, le tout accompagné d'un lourd accent français. Avec un sourire doux, la jeune femme lui demanda un true blood B+. Le barman la regarda avec un petit air surpris, mais il la servit avec le sourire avant de se retourner vers de nouveaux clients. Regardant sa bouteille avec une petite moue, la détective versa tout de même le liquide épais et chaud dans son verre avant de le boire à petites gorgée. Si son créateur avait été là, il lui aurait sans doute dévissé la tête parce qu'elle ne buvait pas du sang humain mais bon, cet immondice qu'elle avait aux lèvres lui permettait de faire abstraction des pulsations cardiaques sur pattes qui l'entourait.

Buvant donc tranquillement, totalement perdue dans ses pensées, elle ne sut pas combien de temps avait passé lorsqu'une drôle d'odeur vint lui titiller le nez. Relevant la tête, Alissya fureta discrètement pour voir d'où venait cette odeur douce et bestiale qu'elle ne connaissait pas. Regardant dans la salle, elle trouva vite l'origine de la chose : une jolie rousse qui venait d'arriver. Elle dégageait une odeur que la vampire nouveau-née n'avait jamais sentit encore et... ça l'intriguait! Elle voulait en savoir plus sur cette femme et, aussi, elle voulait voir si son sang était aussi étrange et doux que son odeur...
Se re-concentrant sur son verre, en buvant de nouveau une gorgée, la brune attendit que l'étrange inconnue vienne demander quelque chose au bar pour pouvoir entamer une conversation ou tout du moins, essayer! Mais bon, elle ne se faisait pas trop de soucis là-dessus, elle n'avait jamais eut de mal à commencer la conversation et puis, en prime, c'était doublement plus simple si l'interlocuteur avait un charmant physique, ce qui était vraiment le cas ici au vu de la belle silhouette de la rouquine.
Non, vraiment, la nuit allait être amusante!

_________________

- Ense petit Placidam sub Libertate Quietem -
« Par l'Epée elle cherche la Paix sous la Liberté »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Joute des Papillons de Nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rewrite true blood ϟ  :: Le terrain de jeu :: Villes voisines :: Lafayette-