AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'histoire de Bon Temps reste à écrire ...

Partagez | 
 

 Rencontre autour d'un verre [PV Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Darion Quincannon

♣ Avatar : Michael Cassidy
♣ Emploi : Epicier
♣ Humeur : Tout sourire
♣ Messages : 23
♣ Date d'arrivée : 24/08/2012
MessageSujet: Rencontre autour d'un verre [PV Peter] Lun 3 Sep - 21:33

Décidément, les débuts de semaine sont toujours les pires. Le lundi, le jour où les gens passent faire le plein d'essence, soit le jour où les gens sont le plus nombreux. C'est aussi la plus grosse rentrée d'argent pour les gérant d'une pompe. Ainsi, Darion était mitigé quand à la tournure qu'allait prendre cette soirée. 15h, sortie du lit, avec une idée en tête : comment se mettre de bonne humeur avant l'embauche.

Petit café, petit footing, petite douche, petit déjeuné en lisant le journal et une petite vérification des comptes, et voilà 17h qui pointe le bout de son nez. Décidément, Bon Temps change bien de Los Angeles. Quand il n'avait pas envie de travailler à ses expériences, il allait se balader dans les rues, et il y avait toujours dans cette grande ville quelque chose pour attirer son attention. Le sorcier ne s'était pas encore habitué à la nature environnante. Il se rappelait jouer dans les bois durant son enfance, mais il n'était pas question pour le jeune homme d'aller courir dans les bois armé d'un bâton pour pourfendre des ennemis tous plus féroces les uns que les autres.

Comment renouer avec la civilisation? Il y a bien quelques commerces à Shreveport, pas bien loin d'ici, mais à quoi bon faire les boutiques quand on ne manque de rien? Une bière? Oui... Il y avait bien ce bar, enfin, plutôt une sorte de brasserie... Le Merlotte. Il se souvenait vaguement d'où c'était, mais en même temps, il était difficile de se perde à Bon Temps. Clef en mains, il se dirigea vers sa voiture. Encore un chose qu'il devrait changer, une jolie petite voiture de ville dont les suspension risquaient de ne pas tenir longtemps.

En quelques minutes, il fut sur le parking du bistrot le plus réputer de la ville, pour en être le seul. Il vit que du monde était déjà sur place, et vu l'heure, ça devait être les premiers travailleurs venant prendre leur récompense suite à leur dure journée de labeur. Il entra, souriant comme à son habitude, et vit quelques personnes le dévisager. Il était en ville depuis peu, et ne s'y était jamais montré, et les petits patelins, étranger rimaient avec ennuis... Au moins, il était arrivé de jours, c'était déjà ça. Il s'approcha du comptoir, et demanda à une serveuse une blonde. Vu le regard de tueuse, il tendit un billet en précisant bien de garder la monnaie, juste histoire de la voir retrouver ses semblant de fossettes sur les joues. Il se tourna vers un autre homme au comptoir en lui demandant :


"Ils sont tous aussi méfiant au premier abord dans le coin?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Adams

♣ Avatar : Andrew Garfield
♣ Emploi : 'Chercheur' en laboratoire
♣ Humeur : Gai comme un pinson
♣ Messages : 506
♣ Date d'arrivée : 30/07/2012
♣ Photo d’identité :
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [PV Peter] Mer 26 Sep - 18:50

L’adrénaline qui parcourait mon corps était de loin la plus excitante et la plus effrayante que je n’ai jamais eue. Oui, moi Peter Adams, j’avais bien faillit me faire tuer ce soir-là. J’étais dans la forêt comme presque tous les soirs, lorsque je l’ai aperçu. Ses yeux vils d’espoir luisant dans la lueur du clair de lune et son sourire satisfait dévoilait ses dents sales et jaunies par la nicotine, tandis que son fusil pointait le bout de mon museau. J’eu à peine le temps de l’examiner que déjà je m’élançai à travers les bois pour fuir le chasseur. Jamais je n’avais couru aussi vite de toute ma vie. Bien sûr, les coups de fusil fusaient, mais tant qu’ils ne m’atteignaient pas je continuai dans ma lancée. J’eu assez d’aise à le semer à un embranchement, je pus ainsi me métamorphoser en geai pour voler hors du danger.
Je ne m’attendais pas à voir un chasseur à cette heure-ci ; quoi que tout bien réfléchi, dans cette ville plus rien ne m’étonnais.

J’avais besoin de me détendre autour d’un bon petit verre au Merlotte après une telle émotion. Une fois arrivé chez moi je m’habillais pour sortir. Voilà une bonne occasion de faire rouler mon vieux skateboard que je m'étais dis.
Habillé d’un jean, d’une chemise à carreaux, d’une veste à capuche et de tennis j’avais la parfaite allure du vieil adolescent sur son skate.

Mon arrivé au Merlotte fut rapide et je pus constater qu’il y avait pas mal de monde à en juger par toutes les voitures qui étaient garées sur le parking. Je posai un pied à terre et mis mon skate dans le sac à dos noir que j’avais emporté. Evidemment il dépassait, mais peu importe.
Je rentrais dans le bar d’un pas décidé et allai m’installer au comptoir.

- Une bière s’il vous plait. Le gérant du Merlotte qui commençait à me connaître depuis le temps me servit mon verre gentiment et je le remercie d’un signe de tête muni d’un sourire.

Assis sur la chaise sirotant le contenu de mon verre, j’observai les clients habituels que je pouvais voir lors de mes petites sortis nocturne.

Vers le fond du bar se trouvait une femme, une cinquantenaire rongée par la tristesse. Son mari l’avait mise à la porte pour une bonne femme d’une vingtaine d’années. Cela faisait plusieurs temps qu’elle venait ici tous les soirs pour se saouler, et tous les soirs, son fils était obligé de venir la chercher, car elle était bien trop ivre pour conduire. A mon avis, elle venait ici depuis un bon moment, car elle y était déjà quand j’ai commencé à fréquenter le bar. Cette pauvre femme était détruite. Depuis sa rupture, elle s’était manifestement laissé aller. Elle avait de grosses cernes, le nez rouge, et ses racines grises repoussaient sous la couleur noir qu’elle s’était faite.

Sur la droite se trouvait Dom Juan comme je l’avais appelé, un jeune homme d’une trentaine d’année qui était assis à une table avec deux jolies jeunes femmes qu’il allait surement ramener chez lui. Tous les soirs où je l’avais vu ça avait été le même cinéma, il changeait de proies tous les jours et en ramenait au moins une.

Au bar, pas très loin de moi était assis Jack l’éventreur, un gars mystérieux, qui regardait tout le temps autour de lui, comme s’il était constamment épié. Il avait à vu d’œil dans la vingtaine, les cheveux noir, les yeux marron foncée et la peau très pâle. Il était toujours vêtu de noir et dégagé quelque chose de malsain. Cela faisait plusieurs semaines qu’il venait ici tous les soirs. Enfin, les soirs où j’étais là en tout cas, mais sûrement les autres aussi. Comme vous l’aurez sans doute deviné, cet homme était un vampire.

Monsieur Jodelais, un vieil aigri qui n’aimait personne était assis près de la porte pour partir au plus vite. Les clients s’en étaient souvent plaints. Depuis que je venais ici, je ne l’avais pas vu sourire une seule fois, et il ne laissait jamais de pourboire aux jolies serveuses. C’était à se demander s’il n’était pas traîné de force pour sortir de sa caverne.

Une voix résonna dans ma tête, c’était un homme assis à côté de moi qui les avait prononcés.

- Ils sont tous aussi méfiant au premier abord dans le coin ?
Je l’examinai brièvement, il était blond, avait les yeux bleus et je ne sais pour quelle raison il m’inspirait la confiance.

- Tu es nouveau dans le coin non ? Je préférais tutoyer les gens, surtout les personnes qui semblait avoir le même âge que moi. Ne t'en fais pas on s’y habitue vite, tu verras ! Moi je suis ici depuis quelques mois déjà, donc tu peux me croire. Je m’appelle Peter Adams, enchanté. Je lui adressa un sourire ainsi qu’une poignée de main.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Darion Quincannon

♣ Avatar : Michael Cassidy
♣ Emploi : Epicier
♣ Humeur : Tout sourire
♣ Messages : 23
♣ Date d'arrivée : 24/08/2012
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [PV Peter] Lun 15 Oct - 14:45

[HRP : franchement désolé pour l'attente, ça n'arrivera plus!]

- Tu es nouveau dans le coin non ? Ne t'en fais pas on s’y habitue vite, tu verras ! Moi je suis ici depuis quelques mois déjà, donc tu peux me croire. Je m’appelle Peter Adams, enchanté.

La main tendue, Peter arborait un sourire que l'on pouvait juger de franc. Ses paroles étaient claires et amicales. Au premier abord : un mec bien. Autre chose qui plut au "nouveau" : il buvait une bière, et pas un alcool fort qu'il redoutait de voir chez les piliers de comptoirs. C'était à la fois rassurant et engageant. Darion pris la main tendue et répondit :

- Darion Quincannon. Nouveau, pas vraiment, mais n'étant pas venu depuis plus d'une décennie, je n'ai pas tellement la même approche. Après tout, mes parents étaient assez sage pour pas m'emmener dans une brasserie.

Il prit une gorgée de sa mousse sourit en sentant l'alcool descendre. La première en dehors de sa propre maison depuis un moment. Ça avait un coté vivifiant de ne pas être seul. Peter, s'il n'était pas là depuis longtemps, il pourrait certainement l'aider à trouver où s'intégrer plus ou moins rapidement. Après tout, il venait de le vivre lui même selon ses dires. Il se détourna un instant au rire bruyant d'une table voisine avant de revenir à Peter :

- Je me demandais : qu'y a-t-il de passionnant dans le coin pour des jeunes hommes cherchant à découvrir les environs? Je sais que Shreveport n'est pas loin, mais je ne sais pas ce qu'il y a d'intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [PV Peter]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre autour d'un verre [PV Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rewrite true blood ϟ  :: Le terrain de jeu :: Bon Temps :: Le Merlotte-